Mysteries of the Macabre (arr. Elgar Howarth) (1977)

Notes de programme

À l’origine, véritable tour de force pour soprano et orchestre de chambre, Mysteries of the Macabre présente des extraits de l’opéra Le Grand Macabre de Ligeti, une oeuvre représentative de la virtuosité caricaturale, ironique et absurde du compositeur hongrois. Réduite par la suite à une version pour trompette et piano, celle-ci a ensuite été approuvée par le compositeur. Si les mots sont absents de cette version uniquement instrumentale, on peut deviner le fil dramatique de cette histoire rocambolesque à travers la performance athlétique de la trompette et certains aspects loufoques du jeu du piano. Voici un résumé de l’histoire évoquée :

Gepopo (trompette), chef de la police secrète de Brueghelland, prévient le Prince Go-Go et la population de Brueghelland qu’une énorme comète dans l’espace détruira bientôt leur planète. Malheureusement, Gepopo est dans un état d’hystérie et de paranoïa intenses qui le paralysent, à un point tel que son discours est inintelligible. Le Prince Go-Go, surtout intéressé par un repas copieux, ne saisit pas les messages d’alerte de Gepopo, n’améliorant pas l’état de panique de Gepopo qui s’élance dans des convulsions vocales vertigineuses, jusqu’à la finale angoissante. Le piano imite et accompagne d’une manière grotesque le soliste, avec des chants sinistres, des sifflements et chuchotements. Le compte à rebours est crié par la pianiste, alors que Gepopo appelle désespérément à l’aide...

Compositeur

Année de composition

(1977)

Représentations

Saison Date Concert Membre(s)
2021-22 Génération PLUS ! Ensemble contemporain de Montréal (ECM+)