Zéa Beaulieu-April est une poète, une musicienne, une critique et une éditrice montréalaise d’origine rimouskoise. Elle s’est d’abord fait remarquer comme co-fondatrice de la revue Fermaille en 2012 et co-éditrice aux Éditions de la Tournure dès 2013. Son premier recueil de poésie, Goulka, parait en mars 2015. Reconnue pour ses performances ludiques, inventives et théâtrales, son univers incorpore aussi la musique. On peut l’entendre au sein du groupe La Fièvre, « qui propose une pop électronique hargneuse et exploratrice ». La musique de La Fièvre est implacable et abrasive, d’une créativité déjantée. Le caractère revendicateur et poétique des textes est propulsé par des percussions bégayantes, épineuses et percutantes et des synthés sombres. La Fièvre est connue pour ses performances endiablées et sa petite tendance à la sorcellerie. Elle croit au pouvoir incantatoire des mots et à la puissance des gestes. Zéa crée et performe également sous les noms de Chacal Urbain et Odile’s Snake. À temps perdu, elle enseigne la création littéraire à l’UQAM et l’UTA et prépare une thèse de doctorat.