Photo de François Doyon

François Doyon

Depuis plus de 30 ans, François Doyon collabore à des productions touchant à peu près toutes les disciplines des arts de la scène. Il a de près ou de loin, contribué aux productions d'artistes québécois des plus prestigieux, dont plusieurs en concert symphonique avec l'OSM

Il conçoit également pour l'OSM les éclairages des productions théâtrales de la série Jeux d'enfants dont La Russie fantastique, Beethoven habite à l'étage, On est jamais trop classique, La porte mystérieuse, Mozart et Juliette, Marisol et Rémi, Nuit blanche, Le carnaval des animaux.

Il collabore aux concerts-bénéfices de Cecilia Bertoli, Zubin Metha, Maxim Vengerov, Yo-Yo Ma, Kiri Kanawa, Ben Heppner, Von Stade, Marie Komoda , et aux Grands concerts Tristan et Iseult, Tannhauser, Maessian St-François D'assises, la 5e symphonie de Malher et la 9e de Beethoven pour Radio-Canada.

Pour la télévision il assume la direction photo des galas Juste Pour Rire de Patrick Huard, Normand Brathwaite, Martin Petit, Martin Matte, Mike Ward, Stephane Rousseau et Frank Dubosck, et pour Just For Laughs ceux de Brad Garrett, Rick Mercer, Tina Fey, Kelly Ripa and Carl Reiner. Il contribue comme consultant à trois galas de l'ADISQ et à de nombreuses captations.

Pour l'équipe Spectra il a eu le privilège d'éclairer au mythique Spectrum des artistes de stature internationale, dont B.B King, James Brown, JJ Cale, Keith Emerson, Daniel Lanois, John Mayall, et plusieurs autres; il a illuminé les concerts extérieurs La nuit des gitans et Uzeb au FIJM, Chuck Berry, The Blues Brothers, et Colin James au Rockfest .
En juin 2000 il signe les éclairages de La Symphonie du Millénaire présentée sur le site de l’Oratoire St-Joseph, une mégaproduction dirigée par Walter Boudreau, réunissant sur 12 scènes, 2,333 musiciens et carillonneurs. Au Parc olympique avec l'OSM dirigé par Kent Nagano, il illumine Carmina Burana + 1500 choristes (2014), Porgy and Bess de Gershwin (2017) et Schéhérazade de Rimski-Korsakov (2018)