Nouvelle

Quasar-chestra

Réjean Beaucage
Jeudi 26 octobre 2017

Après Claude Vivier, Gilles Tremblay, Ana Sokolović, Denis Gougeon et John Rea, c’est au tour de José Evangelista d’être le compositeur à qui la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) dédie sa Série Hommage, qui s’étend sur toute la saison et propose une pléiade de concerts. Ce sera l’occasion de faire le tour du riche catalogue de ce compositeur originaire de Valence (Espagne), dont l’œuvre est fortement marquée par la tradition des gamelans indonésiens. Le quatuor de saxophones Quasar s’inscrit dans la programmation de la Série Hommage avec une soirée présentant des œuvres pour grands ensembles de saxophones (jusqu’à 12, du sopranino au basse).

Pour réaliser ce concert, la directrice artistique du quatuor, Marie-Chantal Leclair, a dû faire appel à 12 collègues saxophonistes et deux chefs. De José Evangelista, on entendra la mélodie démultipliée de Saxoctet (1985); pour le même nombre d’instrumentistes, on entendra également À huit (2001) d’André Hamel. L’œuvre explore les sons multiphoniques (ou sons multiples) que peut produire le saxophone, et le compositeur (qui est aussi membre du collectif Espace Sonore Illimité, connu pour son travail sur la spatialisation du son) l’a composée à la manière d’une réalisation acousmatique (ce qui laisse soupçonner que l’on risque de trouver des saxophonistes dans tous les coins de la salle de concert).

On pourra également entendre deux œuvres pour 12 instruments, qui ont toutes deux été créées par l’Ensemble international de saxophones sous la direction du saxophoniste français Jean-Marie Londeix, la première en 1988 et la seconde en 2000: Rhea de Francisco Guerrero Marin, et Strophes, séquences, mouvements, de François Morel. On se réjouit d’avance d’entendre la musique de Morel, qui, malgré un catalogue fort bien garni, ne trouve pas assez souvent sa place dans les programmes qui nous sont offerts.

Enfin, le quatuor Quasar (Marie-Chantal Leclair, soprano; Mathieu Leclair, alto; André Leroux, ténor; Jean-Marc Bouchard, baryton) se produira également en solo pour la première montréalaise du Saxophonquartett (2014) de Georg Friedrich Haas. Un programme idéal pour faire le tour de toute la famille des sax et découvrir l’étonnante diversité de sons qui peuvent sortir de ces engins-là!