Nouvelle

Chants Libres redonne vie à Yo soy la desintegración

Lundi 6 février 2017

«Une émotion certaine, un appel à l’ailleurs, une forme d’art qui nourrit et donne de l’espoir»François Tousignant, Le Devoir

Opéra de chambre pour soprano et bande électroacoustique du compositeur Jean Piché et du librettiste Yan Muckle, Yo soy la desintegración s’inspire du journal intime de l’artiste iconique mexicaine Frida Kahlo. 20 ans après sa création en 1997, la compagnie lyrique Chants Libres reprend cette œuvre puissante et évocatrice qui nous entraîne dans le monde intime d’une jeune peintre qui répond aux blessures d’un lourd destin avec ténacité, courage et passion.

Conçu et mis en scène par Pauline Vaillancourt, dans une scénographie de l’artiste visuelle de renom Anita Pantin, l’opéra sera interprété par Stéphanie Lessard. L’œuvre sera présenté du 5 au 7 mai à la 5e salle de la Place des arts.