Nouvelle

Guide d’exploration: Jardins migrateurs

Mardi 4 septembre 2012

L’ensemble musical Constantinople tire son nom de l’ancienne cité méditerranéenne éclairant l’Orient et l’Occident. Il puise allégrement dans ce symbole, creuset des cultures, des héritages, des identités. Et Kiya Tabassian (sétar et chant), né en Iran, arrivé au Québec à l’adolescence et sillonnant désormais le monde, s’en fait l’incarnation. Tout autant que Ziya Tabassian (tombak et percussion), Pierre-Yves Martel (viole de gambe) et leur invité Ablaye Cissoko (kora et chant). Chacun, à sa façon, fait du métissage musical son terroir. La rencontre jouée dans cette broderie persane, occidentale et africaine, cette union des voix et des cordes, des spiritualités et des poésies, invite à prendre le temps: celui d’une escapade dans le jardin du monde.

Attraits

Pour l’occasion Constantinople croise la route d’un griot, le Sénégalais Ablaye Cissoko. Véritable institution de la tradition orale en Afrique de l’Ouest, le griot est l’équivalent du conteur québécois, mais avec la reconnaissance du notaire. Ce n’est d’ailleurs pas qu’une fonction, mais une véritable caste au service des seigneurs dont les savoirs se transmettent de génération en génération. Ablaye Cissoko est l’héritier de cette tradition, descendant des premiers griots au temps du royaume Mandingue - en partie le Mali, Sénégal, Guinée, Ghana, Mauritanie, Côte d’Ivoire, Burkina Faso actuel - et de son apogée sous le règne de l’empereur Keïta. Le temps n’est plus aux conquêtes, mais à l’appel au calme. C’est au son de sa kora, harpe luth d’Afrique de l’Ouest, et sa douce voix qu’il «apaise le cœur des hommes».

Gourmandise pour les oreilles

Manger chez Constantinople est une expérience audacieuse. De petits plats, façon mezzé [http://fr.wikipedia.org/wiki/Mezzé], seront servis à vos oreilles dans l’ambiance conviviale d’un banquet. Comme la tradition culinaire méditerranéenne le veut, les plats sont façonnés de produits simples, frais pour en faire ressortir tous les arômes, toutes les saveurs à leur état brut. Dans ce cas-ci les influences africaines seront notoires. L’importance est mise sur la qualité du produit de départ, qui est biologique et local; vous pourrez ainsi savourer le tout sans avoir mauvaise conscience.

Équipement requis

Vous pouvez certainement vous mettre en appétit avec la voix et la kora d’Ablaye Cissoko, instrument que trop rarement entendu à Montréal. [http://www.youtube.com/watch?v=VNP_i9md9G4]

Faites connaissance avec Ablaye Cissoko

[http://www.dailymotion.com/video/xnxb57_ablaye-cissoko_music]

[http://www.dailymotion.com/video/xqn0ch_the-griot-a-man-and-his-musik_music]