Ravages (2021)

Notes de programme

En 1943, dans une France occupée, René Barjavel écrivait son fameux roman dystopique Ravage, dans lequel une société hyper technologique, régie par des castes et hiérarchisée en fonction du capital, du milieu, des frontières, des croyances... bascule brutalement dans le chaos. La renaissance n’avait lieu longtemps après que les villes soient ravagées par le feu.

Aujourd’hui, face aux tensions venant de toute part, à l’urgence climatique, économique, sociale, nombreux sont les groupes ou individus à croire en des solutions de vie en société différentes de celle qui nous conduit actuellement au même point de rupture que celui
évoqué dans ce roman.

Mon projet s’inscrit clairement dans cette pensée, tant je suis persuadé que la création artistique est, sinon un engagement, du moins un témoignage vivant de son temps et des enjeux auxquels est confronté notre monde.

Plus largement, cette œuvre, dont le titre provisoire est Ravages (car les « ravages » sont selon moi de multiples natures) interrogera sur la place et le devenir de ce que nous avons longtemps appelé le « modèle » culturel occidental. Il m’intéresse d’autant plus de remettre en question cette posture dans un projet qui associe des ensembles venant

d’horizons divers, volontairement multiculturel puisqu’il s’agit d’une réalisation Franco-Canadienne associant des musiciens familiers de styles très diversifiés.

De manière générale, ma musique cherche à créer une zone d’insécurité qui mène l’auditeur à un changement d’écoute, par une évolution progressive -ou non- au cours de l’œuvre. Je distingue toujours un état initial, une ou plusieurs étapes d’évolution(s) et un état secondaire, « justification » de la pièce en quelque sorte. Ma musique se veut ainsi clairement discursive, et ne renie en rien ses influences passées, Henri Dutilleux en tête. C’est aussi pourquoi elle associe souvent un argument littéraire, mais de façon lointaine, à une forme musicale.

Ce travail n’est pas nouveau, et mes réalisations passées (« Errances » (2012), « Instants Mêlés » (2014), « Catharsis » (2018), « Absence » (2019)...) témoignent de ce même questionnement. Le geste musical devient en quelque sorte un témoignage de l’impact sociétal.

Compositeur

Année de composition

(2021)

Représentations

Saison Date Concert Membre(s)
2021-22 Confluence Ensemble Paramirabo, Proxima Centauri, HANATSUmiroir
2021-22 Confluence Ensemble Paramirabo, Proxima Centauri, HANATSUmiroir