Lascaux Expérience (2005 - 2007)

Notes de programme

Lascaux Expérience est un véritable réseau à l’intérieur du réseau plus vaste de mon cycle de 24+1 pièces Urbana. La racine du projet remonte à 1997.

La recherche importante, laissée de côté dans la pièce qui donne le titre au cicle, Urbana, (pour accordéon, percussion et dispositif en temps réel, commande de l’IRCAM), constitue le matériau musical et sonore de Lascaux Urbaine. Ce matériau est la trace, l’empreinte, fixée sur le support d’une bande multipiste, de la fugacité de l’évènement musical qui est la caractéristique principale de Urbana. Cette musique « fixée » était pensée pour une installation plastique de libre accès.

L’étape suivante a été Lascaux Urbana (œuvre acousmatique en multidiffusion 5.1 et support vidéo) commande de l’état réalisée pour le festival des Musiques Inventives d’Annecy ; elle a été créée en novembre 2004 au Beaulieu, Scène Nationale d’Annecy.

La totalité de l’œuvre musicale a fait l’objet d’un montage vidéo réalisé à partir d’une frise et des tableaux d’Abel Robino, par le vidéaste Diego Pittaluga.

Lascaux Urbana se compose de douze parties, divisées en 8 Canciones (chansons) et 4 Interludes.

Quand la Lascaux croise Urbana.
S’il est vrai que l’extérieur et l’intérieur de la caverne sont les symboles de Lascaux – magie pour créer ou pour recréer, tuer la bête par la représentation de son sacrifice – il existe un autre extérieur-intérieur entre la main et la paroi. Ce dernier nous intéresse car c’est le voyage entre la pensée et l’acte, entre la matière et l’action, entre la réalisation du geste et sa manifestation tangible.

On ne peut rendre compte de cette réalité, fiction ou magie que partiellement, par fragments et par approches successives.

La Lascaux est un écho de nos origines de créateur, qui résonne particulièrement parce que s’y voit reflétée notre relation de conscience entre l’extérieur et l’intérieur. Urbana est une abstraction qui rend compte de la projection de l’humain dans son environnement, traduite en termes musicaux par un cycle d’oeuvres. Les réseaux d’une ville sont à l’image du corps et de la pensée.

L’arrivée des personnages dans cette caverne, les musiciens, de l’ensemble Laborintus, boucle la boucle et me permet de réinvestir ces matières fixées.

C’est à partir de ces traces (les 12 morceaux) qu’a été réalisée la partition pour l’ensemble. Je dit bien trace, car, la partie électroacoustique n’est parfois qu’un tissus invisible, devenu muet, par dessus lequel évolu le geste instrumental.

C’est de ces combinatoires et de cette friction entre image, son électronique et son et présence instrumentale qu’est faite Lascaux Expérience.
Cette « version » qui comporte 17 fragments, est une image de cette expérience de Lascaux.

Compositeur

Année de composition

(2005 - 2007)

Représentations

Saison Date Concert Membre(s)
2021-22 Màs allà del rojo : Triptyque d’Argentine (WEBDIFFUSION) Stick&Bow, Ensemble Paramirabo