Portrait de Zhuosheng Jin

Zhuosheng Jin

La musique de Zhuosheng Jin a été décrite comme “puissante” et "hantante" (Le New York Times). Son travail de compositeur met en valeur les relations entre la littérature - la poésie en particulier - et la texture sonore. Il est gagnant du concours de composition Matan Givol de 2020 (1er prix, Israël), le prix Salvatore Martirano de 2020 (1er prix, États-Unis), et le prix de composition Toru Takemitsu de 2019 (3ème prix, Japon), parmi d’autres. 

La musique de Jin a été présentée dans de nombreux festivals et a été interprétée par l”orchestre philharmonique de Tokyo, Klangforum Wien (solistes), l’Ensemble MusikFabrik (solistes), l’Ensemble Meitar, l’Ensemble Itinéraire (solistes), Quatuor Béla, Ensemble Mdi, Ensemble Syntax, Mivos Quartet, JACK quartet, etc. Il a aussi collaboré avec des chefs d’orchestre tels que Pierre-André Valade, Jean-Philippe Wurtz, Guillaume Bourgogne, Kanako Abe, et Pasquale Corrado. 

Après avoir commencé ses études de piano à l'âge de sept ans, suivi par la composition à l’âge de treize ans, Jin a obtenu des diplômes d’Oberlin College (BM ‘15) et de Boston University (MM ‘17). Il est actuellement doctorant à l’Université McGill où il étudie avec Philippe Leroux. Il a aussi eu des cours privés avec Helmut Lachenmann, Johannes Schöllhorn, Beat Furrer et Alberto Posadas parmi d’autres. 
 

Oeuvres au répertoire du Vivier