photo de Phill Niblock

Phill Niblock

Le compositeur minimaliste américain Phill Niblock est actif dans le domaine du multimédia depuis le milieu des années 60. Ses spectacles intègrent généralement des séquences filmées (généralement de longues prises de vue de personnes non occidentales en train de travailler), ou d'autres éléments visuels tels que des diapositives, des vidéos et des photographies, présentant souvent plusieurs de ces éléments simultanément avec sa musique. Sa musique elle-même se caractérise par la présence de plusieurs sons qui résonnent simultanément pendant de longues périodes, créant un son très dense et apparemment statique. Niblock a relativement peu d'enregistrements, mais certains affirment que sa musique est tellement inséparable de l'espace physique dans lequel elle est jouée que les enregistrements ne lui rendent de toute façon pas justice. Néanmoins, il a commencé à organiser la série de CD de l'Experimental Intermedia Foundation, avec David Behrman et Lois V. Vierk, pour remédier à cette situation pour lui-même et d'autres compositeurs modernes. Il est impliqué dans l'EIF depuis la fin des années 60, est devenu producteur de leurs présentations au début des années 70, et directeur de l'organisation en 1985. Depuis qu'il est devenu directeur de l'organisation, ses spectacles ont visité un certain nombre de musées et d'espaces d'art en Amérique du Nord et en Europe, notamment le MoMA, l'Institute of Contemporary Art de Londres et le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Il a reçu de nombreuses subventions d'organismes tels que le NEA et la Fondation Guggenheim, et enseigne à la City University de New York depuis 1971.

Oeuvres au répertoire du Vivier