Photo de Philippe Macnab-Séguin

Philippe Macnab-Séguin

Le compositeur Philippe Macnab-Séguin est actuellement doctorant en composition à l’École de musique Schulich de l’Université McGill sous la supervision de Jean Lesage. L’ensemble de ses compositions visent à créer un nouveau langage musical à la croisée des chemins des musiques populaires (surtout le jazz, le métal, le funk et la musique électronique) et de la musique contemporaine classique. Sa musique et rythmiquement complexe et animée, reflétant son parcours en tant qui guitariste électrique en métal et jazz, l’influence de la musique de Nancarrow, et ses cours de konnakol (percussion vocale sud-indienne) avec Ghatam Karthick. Son étude approfondie de la sonologie auditive, les présentations et ateliers fréquentes qu’il donne à ce sujet, et son contact avec Lasse Thoresen aident à fonder sa recherche artistique sur des principes perceptuelles claires.
Sa première œuvre de musique classique contemporaine (Ubiquity, pour ensemble Pierrot) reçoit un prix BMI remis à un étudiant en composition en 2012. Depuis lors, il a reçu le prix Robert Jones de composition (2012), le Prix Andrew Svoboda de composition pour orchestre (2013 et 2014), deux résidences avec ensemble à McGill (2013 et 2014), une bourse de L’École de musique Schulich (2014), une Bourse de la fondation Maurice-Pollack (2014), trois Prix Jeune Compositeur de la Fondation SOCAN (2015, 2018), deux bourses d’excellence de McGill offertes aux étudiants des cycles supérieurs (2015, 2017), le soutien du FRQSC et du CRSH (2017, 2019), le prix de Composition pour Duo de Piano Luba Zuk (2020), ainsi qu’une commande de l’Orchestre symphonique de McGill (Prix Andrew Svoboda de composition pour orchestre, 2019).
 

Oeuvres au répertoire du Vivier