Photo de James O'Callaghan
Crédit
Anna van Kooij

James O'Callaghan

James O'Callaghan (né en 1988) est un compositeur et artiste sonore basé à Montréal, acclamé pour sa «grande maîtrise des matériaux et de la forme musicale». (Électromania, Radio France) Sa musique a été décrite comme «bien personnelle, qui possède sa propre couleur ancrée dans l’imprévisible». (Goethe-Institut) Son travail, qui appartient également aux mondes acoustiques et électroacoustiques, tire souvent son matériel sonore d’objets trouvés amplifiés ainsi que des sons de l’environnement naturel et urbain.

Ses œuvres comprennent de la musique de chambre, orchestrale, de l’électroacoustique en direct, de l’acousmatique, des installations sonores et des performances in situ. Il a reçu des commandes du Groupe de recherches musicales (INA-GRM), l'Orchestre national des jeunes du Canada, de l'Ensemble Paramirabo, le quatuor de saxophones Quasar et Standing Wave, entre autres. En 2016, un album de sa musique acousmatique a été publié par empreintes DIGITALes, et il est compositeur agréé du Centre de musique Canadienne.

Il est le lauréat du prix Robert Fleming du Conseil des Arts du Canada (2015) et ses œuvres ont remporté de nombreux prix, y compris le SICM Young Composer Award (2017), Salvatore Martirano Memorial Composition Award (2016), le Grand Prix John-Weinzweig du Concours des jeunes compositeurs de la Fondation SOCAN (2014), le premier prix au concours Jeu de temps / Times Play de la Communauté électroacoustique canadienne (2013). Sa musique a aussi été en nomination au Gaudeamus Award (2016) et au Juno dans la catégorie «Composition classique de l’année» (2014).

Il est titulaire d’une maîtrise en musique (2014) de l’Université McGill, sous la direction de Philippe Leroux, où il y a enseigné un cours d’introduction à la composition électroacoustique. Il a reçu son baccalauréat en beaux-arts de l'Université Simon Fraser, où il a étudié avec Barry Truax, David MacIntyre, Rodney Sharman et Arne Eigenfeldt. Il a également participé à des ateliers avec Kaija Saariaho, Jean-Baptiste Barrière, Lasse Thoresen, Christopher Butterfield, Christopher Fox, Michel Gonneville et R. Murray Schafer.