Photo portrait de Francis Battah
Crédit
Denis Cloutier

Francis Battah est un compositeur montréalais. Après des études collégiales en piano classique et jazz, Francis étudie la composition auprès de Denys Bouliane, Alan Belkin, Denis Gougeon et Ana Sokolović, à l’Université McGill et à l’Université de Montréal. Ses œuvres pour instruments solos, ensembles de chambre et orchestre ont été jouées à de multiples occasions, notamment lors du Bozzini Vancouver Lab, du Concours de musique du Canada, du Prix d’Europe, des résidences de composition de l’Orchestre de la Francophonie, du Festival Soir, des soirées création de la Société de Concerts de Montréal et du Laboratoire de musique contemporaine de Montréal. Francis a reçu plusieurs commandes d’interprètes tels que Louis-Philippe Bonin, Charlotte Layec, Philippe Prud’homme, Michel Raymond, Bakarlari et le Trio Émerillon. À l’automne 2017, l’Orchestre de l’Agora a interprété l’une de ses pièces dans le cadre d’une campagne de financement pour la fondation des Porteurs de musique. La pièce, Kiwis and Men, écrite avec le soutien du Conseil des arts du Canada, a permis à Francis de remporter le Prix collégien de musique contemporaine 2019.

Francis s’intéresse aux liens entre musique et littérature, tout particulièrement via la forme du mélodrame. En février 2018, son mélodrame pour piano, violon, violoncelle et narrateur, composé en 2015, a été présenté dans cinq Maisons de la culture, dans le cadre du Conseil des arts de Montréal en tournée. Cette œuvre d’une heure trace un parcours musical sur vingt poèmes de Pierre Nepveu, extraits de son recueil La dureté de la matière et de l’eau (2015, Noroît). De plus, le chœur des Voix parallèles de Vincent‑d’Indy a créé une composition de Francis sur un poème de Gaston Miron en mai 2018. En 2019, Francis écrit un mélodrame pour piano sur une série de poèmes de Fernand Ouellette, lus par les comédiennes Monique Miller et Béatrice Picard.

En 2019, Francis remporte un troisième prix au Concours international Antonín Dvořák à Prague, ainsi qu’un prix spécial pour la meilleure fugue. Il remporte également plusieurs prix au concours de composition de la Fondation SOCAN : le troisième prix catégorie solo/duo (2020), le premier prix pour la musique de chambre (2021) et le Grand Prix 2021.

Francis est lauréat du Concours de composition de l’Orchestre métropolitain l’Héritage de Beethoven, avec sa pièce Prélude aux paysages urbains, dirigée par Yannick Nézet-Séguin.

Oeuvres au répertoire du Vivier