Photo de Bronwyn Thies-Thomson

Bronwyn Thies-Thompson

Bronwyn Thies-Thompson est une jeune soprano canadienne cultivant ses affinités avec les musiques anciennes. Son assurance et son inspiration font d’elle une musicienne recherchée comme soliste et par les petits ensembles vocaux. Elle performe régulièrement avec Daniel Taylor au sein du Theatre of Early Music et du Trinity Choir (notamment sur les albums nommés aux JUNO, Four Thousand Winter et The Tree of Life).

Sa « voix propre et claire » (Société d’Opéra de la Capitale Nationale) et « sa musicalité confiante et naturelle », (Ottawa Citizen) acquises durant son apprentissage en tant que choriste à la cathédrale anglicane d’Ottawa, Canada, ont été appréciées lors de collaborations avec les Tallis Scholars et Emma Kirkby.

Récemment, on a pu l’entendre comme soliste dans la Messe en si de Bach avec The London Handel Orchestra, lors d’un récital de cantates allemandes avec le consort baroque d’Ottawa et dans Frankenstein, un opéra d’Andrew Ager. 

Elle vit maintenant à Montréal, et performe régulièrement avec le Studio de Musique Ancienne de Montréal, Ensemble Caprice, Ensemble Scholastica, l’Harmonie des Saisons et Voces Boréales. Elle a complété un baccalauréat à l’Université Carleton auprès de Daniel Taylor, et a approfondi son apprentissage au Conservatoire de musique de Victoria, à l’International Bachakademie de Stuttgart et au Weill Music Institute du Carnegie Hall. Elle a bénéficié de l’enseignement privé de nombreux spécialistes de la musique ancienne, dont celui des sopranos Emma Kirkby, Nancy Argenta, and Suzie Leblanc.

Bronwyn a eu la chance de collaborer avec le compositeur canadien Andrew Ager, participant aux créations de mélodies, d’œuvres de concert et d’opéras. Elle s’intéresse également aux musiques traditionnelles de l’Irlande, de l’Angleterre, des Appalaches et du Québec.