La musique de Benjamin Scheuer est faite de sensualité et d’humour. Les pièces de scène et de concert contiennent des éléments théâtraux et évoquent souvent une atmosphère de jeu aux couleurs sombres. Dans ses œuvres, des objets trouvés de la vie quotidienne sont fréquemment présentés sur scène — soit en direct, soit par échantillonnage: Scheuer ne se considère pas pour autant comme un compositeur de musique électronique, mais se concentre plutôt sur un monde de “live-electrics” dans lequel les sons sont produits avec les moyens les plus simples et les plus économiques possibles. Son intérêt principal est l’être humain jouant de la musique avec ses caractéristiques individuelles et sa tendance à l’échec, alors que la technologie ne sert que d’outil. Benjamin Scheuer a étudié à Hambourg et Karlsruhe, parmi ses professeurs figure Wolfgang Rihm. Chaque année, ses compositions sont jouées par des ensembles renommés dans de nombreux pays. En 2012, sa pièce Zeitraum a été créée par 600 musiciens au stade de football de Hanovre. Ses “Notfallkonzerte” [concerts d’urgence], organisés de 2012 à 2014 dans des espaces publics, étaient une petite et modeste tentative de sauver le monde avec de la musique d’aujourd’hui. Benjamin Scheuer vit et travaille à Hambourg en tant que compositeur indépendant. Il est membre fondateur de Musiciens sans frontières (MoG) et se rend régulièrement en Équateur en tant que professeur de musique bénévole.

Oeuvres au répertoire du Vivier