DYADE #3 | MARTIN BÉDARD & MARIE-HÉLÈNE BREAULT [FAMILLE : ATELIER + CONCERT]

EN FAMILLE - ATELIERS D’INITIATION À LA CRÉATION SONORE

DYADE #2 | MARTIN BÉDARD & MARIE-HÉLÈNE BREAULT DYADE #2 | MARTIN BÉDARD & MARIE-HÉLÈNE BREAULT
DYADE #2 | MARTIN BÉDARD & MARIE-HÉLÈNE BREAULT DYADE #2 | MARTIN BÉDARD & MARIE-HÉLÈNE BREAULT

Venez vous initier à la création sonore avec la Vivier Mobile, une machine audio-électro-numérique qui crée de la musique. Lors de cet atelier-concert, vous explorerez la composition électroacoustique, la spatialisation ainsi que la musique mixte pour flûte et électronique avec Martin Bédard et Marie-Hélène Breault.

Ce concert retrace le parcours collaboratif du duo composé de l’électroacousticien Martin Bédard et de la flûtiste Marie-Hélène Breault, via la présentation de trois pièces dans lesquelles leurs pratiques musicales se rencontrent depuis près d’une décennie. 

Premier jalon de ce triptyque, Replica (2012-2013) est sous-tendu par l’opposition existentielle entre continuité et transformation contenue dans la maxime « Eadem mutata resurgo », qui se traduit par « Je renais changé à l’identique ». Cette pièce acousmatique est conçue essentiellement à partir de sons de flûte, principalement de vieux enregistrements de l’interprète et de nouveaux matériaux générés lors d’une première écriture instrumentale (improvisée). La réplique de ces matériaux par une deuxième écriture sur support créé divers tableaux au sein desquels sont interprétés, d’une part, l’instrument et son potentiel expressif, et d’autre part, l’interprète et son histoire. 

Composé entre 2015 et 2017, le projet II:Extensio:Warm:up:II a quant à lui pris la forme d’une œuvre mixte (flûte amplifiée et traitée en direct avec support fixe), où une flûte dénaturée, virtualisée, recomposée, s’insère au médium électroacoustique à travers différents cycles d’exercices où la matière et le geste s’organisent en une dynamique de relances et de recommencements. II:Extensio:Warm:up:II, par le biais de répétitions locales (boucles) et globales (éléments anticipés et/ou projetés à différents endroits à travers l’œuvre) propose un parcours aux multiples échos intérieurs. 


Enfin, ce concert permettra aussi de présenter Praeludium, le premier mouvement d’une œuvre-concert en cours de création, dans laquelle le duo travaille sur une réactualisation de la pratique baroque de l’ornementation. Métaphoriquement, la référence à cette pratique sous-tend une réflexion sur la peur du vide et du silence, plus que jamais caractéristique de notre époque marquée par la surinformation et la surcommunication, en jouant sur le principe artistique d’horror vacui. Aussi appelé kénophobie, l’horror vacui préconise le remplissage de toutes les surfaces ou parties d’une œuvre avec moult détails, une stratégie de création que l’on peut rapprocher de la densité, voire de la surcharge décorative caractéristique de l’ornementation baroque. Le déploiement formel de la nouvelle œuvre-concert est en outre inspiré de la suite baroque, laquelle présente une succession de divers mouvements inspirés de danses, différenciés au niveau des caractères, des affects et des tempi.

Programme

Représentation(s)

Durée

Atelier + Concert : 2h

Lieu

Quai 5160

Tarifications

Gratuit et sur inscription
Ouvert à tou·te·s

ATELIER

Jeux sonores : venez découvrir la musique électro!
Atelier permettant d’approcher de manière ludique la musique électroacoustique et d’apprécier ses particularités.

Groupe d’âge atelier : Grand public (famille, enfant à partir de 6 ans)
Groupe d’âge concert : 10 ans et plus
Places disponibles : 20

Événements reliés