Historique

Fondé en 2007, Le Vivier est reconnu diffuseur spécialisé en 2009, pour sa première saison artistique. Au fil des ans, Le Vivier crée sa place dans la communauté artistique comme diffuseur et force unificatrice du milieu. Poursuivant depuis plusieurs années ses recherches d’un lieu pour implanter un véritable Carrefour des musiques nouvelles à Montréal, Le Vivier s’installe au Gesù, centre de créativité en 2015.

  • 2017-18

    • 9e saison du Vivier:
      • 23 concerts et 33 représentations: 229 artistes, 116 œuvres dont 41% de création
      • 4e journée portes ouvertes sous le thème de l’avant-garde en musique et mode
      • 2e collaboration avec le Festival Accès Asie (dont une commande de Codes d’accès)
      • 2e Vivier InterUniversitaire
      • 1e participation à la Nuit blanche dans le cadre de Montréal en lumière
    • Ouverture du volet jeunesse. Premier concert présenté devant plus de 700 personnes et des rendez-vous familiaux à tous les mois
    • Médiation: 107 activités dont des Facebook Live de nos pré-concerts
    • 4e édition de l’événement Cartel:
      • 24 diffuseurs d’Europe, d’Amérique
      • En collaboration avec le RCMN et le FIMAV
    • 37 membres corporatifs, 13 individuels
  • 2016-17

    • 8e saison: 28 événements: 13 concerts en codiffusion; 8 concerts en collaboration; 2 ateliers; 1 conférence; 3 discussions pré-concert; 1 installation sonore
    • Concert en collaboration avec le festival Accès-Asie
    • Mise en place du Vivier InterUniversitaire: Création d’un comité permanent regroupant des représentants de l’Université de Montréal, l’Université McGill et le Conservatoire de musique de Montréal.
    • Journée Portes Ouvertes 3e édition: 60 musiciens, trente activités, 4 diffuseurs invités (Belgique et Chine), 300 visiteurs
    • Nouvelle plate-forme web Le Vivier Numérique, 49 clips, 61 œuvres intégrales, 10 concerts
    • Stand collectif à Cinars et vitrine de nos membres dans le Off-Cinars. Première campagne de socio-financement
    • Partenariats internationaux Wallonie et Chine pour 2018-2020
    • Le Vivier, leader du réseau international Cartel
    • Partenariats communautaires 2018-2019 avec le centre communautaire Action Centre-Ville
    • 35 membres corporatifs, 11 individuels
  • 2014-15

    • 6e saison: 8 concerts au Gesù, 1 concert à McGill un partenariat Akousma-CIRMMT-GRM (Paris)
    • Départ de la présidente, fondatrice et initiatrice du Vivier, Danielle Palardy-Roger. Fabrice Marandola reprend le flambeau
    • Implantation au Gesù — Centre de créativité en janvier 2015
    • Première Journée Portes Ouvertes, 60 musiciens, 20 blocs d’activités, 6 espaces de diffusion
    • Lancement de la grande campagne de promotion des musiques nouvelles qui accroit la visibilité de l’ensemble des musiques nouvelles au delà des seules activités du Vivier
    • 34 membres corporatifs, 8 individuels
  • 2013-14

    • 5e saison: 19 concerts en co-diffusion avec nos membres.
    • L’assemblée générale adopte une nouvelle catégorie de membres, le membre «relève» qui permet d’intégrer les jeunes professionnels au Vivier.
    • Le Vivier regroupe maintenant 33 membres corporatifs et huit membres individuels
    • Première plateforme internationale des musiques nouvelles, CartelMTL réunit à Montréal une quarantaine de diffuseurs d’Europe et d’Amérique.
  • 2012-13

    • 4e saison: 22 concerts en co-diffusion avec nos membres.
    • Fusion La Liste — Le Vivier pour la création d’un Calendrier des musiques nouvelles
    • Création et diffusion de Le Vivier Hebdo et de Le Vivier Mensuel électroniques
    • Création de la Trousse du co-diffuseur pour une mise en commun des budgets de promotion avec nos membres
    • Négociation d’ententes de partenariat avec CIBL et l’hebdo Voir
    • Engagement d’une médiatrice qui accompagne chacun des concerts et multiplie les actions vers les publics
    • Démarches pour l’implantation du Vivier à la BSS: nouvel argumentaire et rencontres avec les ministres et sous-ministres du nouveau gouvernement, ainsi qu’avec des décideurs municipaux
    • Préparation de notre campagne majeure de financement / Entrée au CE des deux membres d’affaires / Recherche de présidents d’honneur
    • Aménagement d’un 2e bureau à la Chapelle historique du Bon-Pasteur
    • Développement du réseau de tournée des musiques nouvelles au Québec (6 diffuseurs)
    • Développement de deux réseaux internationaux d’échanges: France / Angleterre
    • Le Vivier regroupe maintenant 28 membres corporatifs et huit membres individuels
    • Le CA adopte le nouveau statut du CoCart qui détaille le fonctionnement des choix artistiques
  • 2011-12

    • 3e saison: 20 concerts en codiffusion avec nos membres.
    • Nombreuses démarches pour l’implantation du Vivier au Saint-Sulpice: programme de construction, consultation, adoption du programme par nos membres, dépôt du programme.
    • Projet GO-CA: intégration de 39 professionnels du milieu des affaires aux CA de 10 de nos membres.
    • Frédéric Cotnoir avocat associé chez McCarthy Tétrault et Francis Guimond fiscaliste associé chez Ernst & Young se joignent au C.A. du Vivier.
    • Préparation de notre campagne majeure de financement.
    • Commande de l’étude: Le mouvement coopératif et la mise en commun des ressources.
    • L’équipe du Vivier s’enrichit de deux jeunes diplômés aux communications et au rayonnement.
    • Refonte du visuel Le Vivier: logo, site Internet, affiches, cartes postales.
    • Aménagement des bureaux du Vivier à la Chapelle historique du Bon-Pasteur.
    • Élaboration d’une structure de tournée des musiques nouvelles au Québec.
    • Premières démarches pour l’élaboration d’un réseau international d’échanges.
    • Le Vivier regroupe maintenant 27 membres corporatifs et six membres individuels.
  • 2010

    • Nombreuses démarches pour l’implantation du Vivier au Saint-Sulpice: visite des lieux avec les membres, partenaires, subventionneurs, rencontres avec les responsables du dossier au MCCCFQ et à la Société immobilière du Québec (SIQ).
    • 2e saison: 17 concerts en co-diffusion avec nos membres.
    • Production du concert ATLAS, 30 musiciens issus de 11 ensembles spécialisés
    • Organisation du colloque «50 ans de création musicale au Québec»: 4 jours, 30 intervenants (Québec, Ontario, États-Unis, France et Allemagne).
    • Premier plan stratégique triennal du Vivier
    • Plusieurs études commandées par Le Vivier: Évolution esthétique du milieu depuis 50 ans; Profil du milieu des musiques nouvelles 1961-2009; Prototype du Centre d’interprétation des musiques nouvelles; Plan de communication; Plan de développement jeunesse.
  • 2009

    • Deux études d’impact: gouvernance et économie; mise en marché et rayonnement.
    • Première saison de 15 concerts, présentée en co-diffusion avec les membres: «Les défricheurs».
    • Nomination d’un premier comité de direction artistique.
    • Entente de principe avec le MCCCFQ qui établit Le Vivier à la Bibliothèque Saint-Sulpice comme Carrefour des musiques nouvelles, une victoire stratégique!
    • Nomination d’une première direction générale permanente au Vivier.
  • 2008

    • Premier ralliement festif de la rentrée: 22 organismes spécialisés en musique de création lancent leur saison.
    • Présentation du Programme fonctionnel et technique devant une quinzaine d’intervenants issus de tous les paliers gouvernementaux.
    • Formation d’un premier comité artistique.
    • Dépôt auprès du MCCCFQ d’un projet d’implantation du Vivier / Centre culturel de rencontre à la Bibliothèque Saint-Sulpice.
  • 2007

    • Plusieurs organismes se réunissent pour relancer le projet. Ils réactivent la corporation, élisent un nouveau conseil d’administration et adoptent pour nom Le Vivier.
  • 2000

    • Le Nouvel Ensemble Moderne (NEM), Réseaux des arts médiatiques et les Productions SuperMusique (PSM) se réunissent pour l’acquisition du Pavillon Mont-Royal. Malgré de nombreuses démarches, une étude de faisabilité et l’appui du milieu, l’édifice est vendu en 2004 à un organisme communautaire et le regroupement cesse ses activités.
  • 1992

    • Le Centre de musique canadienne au Québec (CMC), le Conseil québécois de la musique (CQM), et la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) fondent la Maison Maryvonne Kendergi, pour doter Montréal d’une maison permanente et publique consacrée à la musique contemporaine et actuelle. Malgré de nombreuses démarches, le projet n’aboutit pas et la corporation devient inactive en 1994.