News Item

Chants sans voix et musique sans musique?

Réjean Beaucage
Thursday, October 5, 2017

Nouvelle incarnation des Chants et danses du monde inanimé du clarinettiste Robert Marcel Lepage et du multi-instrumentiste René Lussier, l’édition 2017 n’ajoute rien de moins qu’un quatuor à cordes à un duo qui peut déjà déplacer pas mal d’air. Au début, le duo improvisait en collaboration avec le cinéaste Pierre Hébert, qui improvisait lui aussi en dessinant directement sur une pellicule qui était projetée simultanément. Le court métrage Le métro (1985) rend compte de cette collaboration (voir extrait 1).

Cette nouvelle mouture, qui «remplace» le cinéaste par un quatuor à cordes, produit une musique qui est certes plus dense que celle produite par le seul duo, et qui fait fonctionner l’imaginaire de l’auditeur à plein régime! Pour l’entretien précédant le concert, on posera peut-être quelques-unes des questions qui servent de titre aux pièces du disque de Lepage, Lussier et Quatuor Bozzini, paru en début d’année chez Tour de bras (voir extrait 2): «Comment vaincre ses peurs en improvisant»?, «Comment maigrir grâce à la guitare électrique»?, ou encore «Comment garder le feu sacré sans bruler son capital»?

Également au programme, le duo Not The Music, formé du guitariste et bassiste Éric Normand et du souffleur Philippe Lauzier, qui promet d’explorer les «chants cachés des instruments»; voilà qui devrait être parfaitement dans le ton!