News Item

Guide d’exploration: Bad Trip!

Thursday, October 18, 2012

Ne vous y trompez pas, Le Vivier ne vous invite pas à un «bad trip», au contraire. Codes d’accès, c’est l’essence de la démocratie et de la jeunesse. La saison se prépare avec l’étude des soumissions par le comité artistique. Très administratif comme concept, mais pas question d’enveloppe brune; simplement un esprit de communauté et d’équipe en mouvement qui vous offre le meilleur de la relève.

Attraits

Comme une soirée «hommage à l’adolescence»: poussés d’hormones, étape initiatique, paradis artificiels et musiques débridées sont au rendez-vous dans ce retour à l’âge ingrat. Le meilleur et le pire des moments de votre vie, revus avec du recul, une certaine nostalgie et de la guitare électrique! C’est aussi l’occasion de rendre un certain hommage à Fausto Romitelli, fier représentant de l’avant-garde italienne des années 80 et 90, mort prématurément à l’âge de 41 ans. Il vous est peut-être inconnu, mais ses influences, certainement pas. Pink Floyd et le rock psychédélique étaient ses inspirations, sa guitare électrique, sa muse. Un original qui aimait se moquer de «l’académisme moderne» du monde de la composition, sa pièce Professor bad trip comme une boutade.

Ce beau moment d’énergie sera assuré par une bande de musiciens dont vous pourrez affirmer avoir assisté à leurs premières années. Ils présentent aussi deux créations de compositeurs de la relève, ainsi que Drette de Cédric Soucy, autre grand amateur de guitare électrique.

Gastronomie sonore

L’expérience d’un concert chez Codes d’accès est très relevée avec une bonne dose de sucre, à la façon BBQ. C’est une belle grosse bouffe haute en saveurs dignes des plus grandes orgies adolescentes. Il est inutile d’amener son côté rationnel avec soi, c’est le moment de vous permettre les excès que vous avez refoulés avec l’arrivée des responsabilités.

Mise en garde

L’écoute de vos vieux Pink Floyd avant consommation de Bad Trip! est conseillée par plusieurs professionnels de la santé.