Nouvelle

Guide d’exploration: Totem électrique V

Samedi 18 mai 2013

Totem Contemporain n’a pas vraiment eu de commencement, ayant toujours existé, du moins dans l’esprit de Jean-François Laporte. Cette idée de prendre des objets «utilitaires» et d’en tirer les sonorités, volontairement ou accidentellement, existe depuis la création de l’Homme. Le travail de Jean-François Laporte commence tout de même publiquement en 1995, 2003 pour l’appellation Totem Contemporain. À la manière d’un mineur-joallier, il extrait des matériaux bruts, les raffine, les taille et les ciselle pour en faire des joyaux. C’est un atelier de lutherie, une usine, un laboratoire qui réutilise des objets familiers pour en faire des lyres, des totems.

Attraits

Si vous n’avez jamais vu ou même entendu de Tu-Yo, d’orgue à sirène, de bols Khôra et de FlyingCan, dites-vous qu’il n’est jamais trop tard pour le faire. L’inédit n’est pas seulement réservé à l’auditeur. Les compositeurs, comme les interprètes doivent recommencer à zéro: pas de technique instrumentale, pas de tradition, de convention, de traité, de cadre. Ça ouvre les portes à toutes les possibilités, un véritable apprentissage permanent. Prenez la peine d’aller voir les partitions (lien): la nécessité de transmettre des gestes et des idées nouvelles en fait de véritables œuvres d’art. Les productions Totem Contemporain nous donnent toujours un spectacle très intense, soit par l’énergie et la puissance, soit par l’apaisement.

Savourez le son

Attendez-vous à déguster quelque chose de complètement nouveau. Les saveurs sont insoupçonnées, les odeurs inouïes et les textures inattendues. Le chef vous offre un cinq services englobant et inédit!

Prérequis

Totem électrique se visite avec l’esprit ouvert et plein d’humour serein. Le talent de Jean-François Laporte ne s’arrête pas ici; jetez un coup d’œil à ses partitions et vous aurez un impressionnant aperçu de ses créations musicales à l’écrit.

Coup d’œil sur une partition