Nouvelle

Guide d’exploration: L’Arche

Lundi 8 avril 2013

Contexte sociohistorique

L’Arche est un plaidoyer pour la Nature. Notre Nature, celle que nous avons reçue en partage et dont nous avons la charge de préserver pour la transmettre, intacte, aux générations futures. Le prétexte de cette thématique n’est pas anodin, car le spectacle est présenté dans le cadre des festivités de la journée de la Terre. L’Arche fut présentée lors de l’année internationale de la biodiversité. Le Biodôme, la Commission canadienne pour l’UNESCO et le Secrétariat de la Convention sur la Diversité biologique de l’ONU appuient cette production.

Attraits

À la fois, prise de position sur les enjeux écologiques et œuvre d’une grande poésie visuelle et sonore, L’Arche crée une véritable symbiose entre les arts du cirque, les technologies du multimédia et la musique. Jouant sur la tridimensionnalité de l’espace, L’Arche présente un univers tout en image où l’homme jouxte son habitat naturel… pour le meilleur et pour le pire. Un spectacle magique dont la force poétique réussit à transmettre une énergie positive et un spectacle sans parole accessible à tous où les images parlent d’elles-mêmes.

La trame sonore originale a été composée par le compositeur canadien de renommée internationale, Denis Gougeon. Créée par Lorena Corradi et Reggi Ettore, la production réunit les talents de Julie Lachance à la mise en scène, Pier Chartrand et Bernard Duguay à la conception et à la réalisation multimédia.

L’Arche a été présentée en tournée au Canada, en Asie, aux États-Unis et en Europe. Partout où elle passe, elle marque l’imaginaire des spectateurs. Éveil, sensibilisation, espoir, voilà le discours de L’Arche. Bref, un univers de magie et de sensations à découvrir!

Avant de partir…

Un petit lexique de termes des arts du cirque auxquels vous serez confrontés:

Le tissu est une discipline de cirque qui fait partie des numéros aériens dans lequel on enchaîne des figures complexes à plusieurs mètres du sol. Il nécessite des bras musclés, car tout mouvement se fait d’abord à la force des bras puis à l’aide de celle des pieds.

Trapèze: on distingue plusieurs formes de trapèze fixe, ballant, volant ou trapèze Washington.

Les échasses sont des pièces longilignes que l’on ajoute sous les pieds pour gagner de l’altitude. Faites le plus fréquemment en bois ou en métal, elles permettent d’atteindre des hauteurs qui varient en règle générale entre 20 à 30 cm pour les débutants et dépassant les 8 mètres, pour les professionnels. Le record du monde étant à plusieurs dizaines de mètres.