Dossiers / Électronique

Instruments insolites

Le développement des recherches au sein des nouvelles technologies musicales donne lieu à l’engendrement d’instruments tout à fait étonnants dans leur forme, leurs possibilités et leurs sonorités. Ces nouveaux accessoires musicaux, utilisés comme contrôleurs, permettent d’envisager d’autres façons de composer la musique aujourd’hui.

Ballagumi

Cet étrange instrument se compose d’une forme en silicone, dans laquelle on a incorporé des capteurs de fibres optiques. Le Ballagumi réagit aux mouvements de torsion, de pression et de flexion qui sont suscités par le musicien.

Gants FM

Ces drôles de gants permettent de jouer de la musique juste avec les mains. Ils réagissent en fonction de la pression des doigts, de leur courbure, de l’orientation des mains dans l’espace ainsi que de leur distance par rapport au corps.

Colonne vertébrale et Viseurs

Accrochez cette étrange Colonne vertébrale sur votre dos ainsi que ces Viseurs à votre tête, et rentrez dans le monde de l’interaction musicale. Chacun de vos mouvements provoquera une réaction sonore via les capteurs reliés à l’ordinateur.

T-Stick

Ce bâton zébré est équipé aux extrémités de capteurs permettant de percevoir son orientation et ses mouvements. Sa surface est multitouche et ainsi reconnaît la pression exercée par les mains du joueur. Le musicien joue du T-Stick en variant les positions de son instrument dans l’espace, la vitesse de ses gestes, et en le tenant plus ou moins fortement aux différents emplacements de sa surface. On peut voir le T-Stick en action sur le site du CIRMMT.

T-Box

Cet instrument consiste en une boîte de bois rectangulaire, munie de récepteurs d’ultrasons sur le dessus. Le musicien joue en tenant dans chacune de ses mains un émetteur d’ultrasons. La boîte détecte les gestes du joueur lorsqu’il passe au dessus de l’instrument.

Celloboard

Est-ce un violoncelle ou un banjo? Ce drôle de violoncelle a une forme arrondie et un manche légèrement flexible. On en joue comme d’un violoncelle ordinaire. Son archet muni d’une boule de caoutchouc prend en compte la pression exercée, la vitesse de déplacement et son orientation. Les doigts posés sur le manche déclenchent des sons en fonction de la localisation et de la pression appliquée. Chaque geste du musicien sur le Celloboard agit sur ces sons.

Karlax

Cet instrument se présente comme un instrument à vent dans lequel on ne souffle pas. Il est fondé sur la capture des gestes de l’instrumentiste. Il enregistre les mouvements des doigts, poignets, coudes et avant-bras, ainsi que du torse et de tout le corps. Puis il les mesure et les transmet à l’ordinateur, qui exécute les intentions artistiques du musicien.

  • Conception, recherche et rédaction: Emmanuelle Lizère et Réseaux des arts médiatiques
  • Développement web: DIM
  • Conception graphique: Écorce
  • © 2014, Le Vivier